Articles

02 janvier 2016 Rédigé par Administrateur


Quand Minou ronronne

Situation de pleine satisfaction, de confort apprécié, moment tendresse ... Les occasions d’entendre votre compagnon félin ronronner sont fréquentes. Petit bruit régulier et doux, ce ronronnement est révélateur d’un sentiment de bien-être mais possède également des vertus cachées …

Le ronronnement, une exclusivité du chat ?

Tous les individus de la grande famille des félidés possèdent la faculté d’émettre ce son particulier : les chats domestiques bien entendu, mais aussi dans leur famille les tigres, panthères et chats sauvages.
Les scientifiques, les biologistes, zoologistes, les vétérinaires ... ils sont nombreux à avoir tenté de percer le mystère du ronronnement chez les félidés mais malgré ces multiples efforts de compréhension et de décryptage, le mécanisme du ronronnement reste encore à l’heure actuelle un mystère non élucidé par ce monde scientifique.

Deux hypothèses sont émises : l’une affirme que le ronronnement est le fruit de la contraction rapide des muscles du larynx. L’autre s’appuie sur la vibration de la veine cave amplifiée par les bronches, la trachée …
Quoiqu’il en soit, le ronronnement est un réflexe inné que le félidé acquiert dès le 2ème jour de sa vie. Il constituerait un réel mode de communication entre le chaton et sa mère, prenant une dimension de sécurité et d’apaisement.

Quand chat ronronne ...

Le chat qui ronronne manifeste généralement un sentiment de bien-être et de confiance totale vis-à-vis de son environnement.
Cependant, il a été reconnu que le ronronnement pouvait parfois prendre une toute autre signification : un chat stressé, en situation de douleur, ou de détresse peut, à son tour, émettre ce son si particulier. De même que les ronronnements du chaton et de sa mère servent à se rassurer mutuellement, le chat stressé, en phase de douleur, et même lorsqu'il est sur le point de mourir, ronronne pour se rassurer lui-même.

Forts de ses constatations, des chercheurs se sont intéressés de plus près au phénomène du ronronnement et se sont aperçus rapidement que ce dernier présentait des bénéfices sur le soulagement de la douleur, sur la phase de croissance chez le jeune animal mais aussi sur l’amélioration de la capacité respiratoire.
Les seules observations effectuées en milieu clinique prouvent clairement que les chats sont beaucoup plus résistants que les chiens aux complications post-opératoires, à certaines pathologies.  Le ronronnement de nos félidés ne serait pas étranger à cette résistance naturelle élevée !

Les vertus du ronronnement pour le maître ?

Si il est prouvé que le ronronnement a de réelles vertus d’apaisement dans certaines situations délicates subies par le chat, nous ne sommes pas en reste.
Le ronronnement provoquerait chez nous une diminution de la tension artérielle ce qui serait de nature à nous relaxer !
Tout se passe exactement comme si le bruit du ronronnement entraînait chez nous la production de sérotonine, une hormone particulière qui est responsable de l’apparition d’une phase de pré-sommeil, relaxante et totalement apaisante.

Adieu donc stress de la vie quotidienne, trépidations journalières ... prenez le temps d’écouter votre chat ronronner et vous vous assurerez au quotidien des moments de calme et de sérénité garantis !

 


Les commentaires sont fermés.