Conseils

05 mai 2016 Rédigé par Administrateur


Morsure de chien et chat : réagir vite !

Les morsures sont fréquentes et concernent 60% des foyers hébergeant un animal domestique. Les lésions peuvent être gravissimes et sources de complications, notamment en raison de la virulence potentielle des germes inoculés.
En règle générale, il faut agir vite, et même si la blessure semble peu importante, comme c'est souvent le cas avec les morsures de chats.

Attention aux chats : blessures très sournoises !

Moins fréquentes, entre 5 et 30% des cas, elles sont cependant bien plus sournoises. Les dents fines et pointues provoquent des lésions punctiformes, qui semblent peu importantes mais qui sont très profondes en réalité. C'est ainsi que les patients s'inquiètent peu, alors qu'il existe un risque important d'inoculation en profondeur de germes. On estime que 30 à 40% des plaies s'infectent. Le risque de séquelles est majeur (arthrite, raideur?), d'autant plus que la majorité des victimes consultent trop tardivement, lorsque le stade infectieux est déjà très avancé.

Réagir vite, en moins de six heures

Face à toute morsure et blessure, il faut réagir vite et consulter dans les six heures suivant l'accident. Une prise en charge médicale et thérapeutique rapide permet de limiter les risques d'infection et les conséquences traumatiques. A noter que les protocoles comprennent également des prélèvements bactériologiques afin d'envisager une éventuelle antibiothérapie, comme par exemple en prévention du germe Pasteurella multocida en cas de morsure par un chat.

 


Les commentaires sont fermés.