Conseils

02 janvier 2016 Rédigé par Administrateur


Dangers à éviter

Nos amis les chats sont bien souvent très curieux de leur environnement… Leur odorat étant très développé, c’est leur nez qui les conduira très souvent à de nombreuses découvertes intéressantes… mais parfois bien dangereuses pour eux également. Pour leur éviter les pièges de certaines substances anodines pour vous mais toxiques pour eux… Soyez particulièrement vigilants !

Le chocolat… un ennemi pour le chat

Il arrive que nos compagnons se régalent de nos boîtes de chocolat maladroitement laissés à leur portée. La toxicité du chocolat est liée au fait qu’il contient une substance appelée théobromine qui est une substance voisine de la caféine. Les signes de l’intoxication apparaissent 4 à 5 heures après l’ingestion. On note des symptômes nerveux : nervosité, agitation, excitation, tremblements qui peuvent aller jusqu’à l’apparition de convulsions et même jusqu’au coma. On peut également observer des signes cardiaques ainsi que des signes digestifs tels des diarrhées et des vomissements.

Si votre compagnon ingère une grande quantité de chocolat, il faut donc contacter rapidement un vétérinaire qui fera le nécessaire pour soigner votre animal. Il faut savoir par exemple qu’une plaquette de chocolat noir de 100 grammes peut tuer un chien de 10 kg environ ou un chat de 4 kg. Il faut donc prendre cette intoxication au sérieux et contacter votre vétérinaire au moindre doute.

Le sel… plaisir du goût pour vous, source d’ennui pour lui !

Cette intoxication peut se produire à n’importe quelle période de l’année et est plus fréquente avec l’ingestion d’aliments tels que le saumon fumé, la truite fumé, le jambon cru, les cacahuètes, etc. Les sels de déneigement peuvent également être avalés par nos petits compagnons. Les symptômes qui suivent une ingestion massive de sel sont :

Des symptômes digestifs : vomissements, soif intense, diarrhée abondante, coliques
Des symptômes nerveux : hyperexcitation, convulsions, et même coma et mort subite. En cas d’ingestion de sel, il faut donner à boire à volonté à votre animal afin de le réhydrater car l’ingestion de sel entraîne une déshydratation.

Vous pouvez faire cela dans un premier temps, mais il est préférable de contacter rapidement un vétérinaire afin de mettre en place un traitement approprié comme des perfusions et des diurétiques pour éliminer le sel.

L’ail, les oignons et les échalotes… Attention poison !

Cette intoxication peut survenir toute l’année, car nos petits compagnons peuvent jouer avec les bulbes et finir par les avaler. Ces aliments contiennent une substance qui entraîne la destruction des globules rouges et donc une anémie. Les premiers signes n’apparaissent qu’au bout d’un ou deux jours après l’ingestion des bulbes. Les premiers signes sont digestifs : il s’agit de vomissements et d’anorexie. Ensuite, les problèmes sanguins apparaissent, il y a donc de l’anémie (diminution du nombre de globules rouges), une respiration rapide et sifflante, des problèmes cardiaques, un abattement. Avec un traitement approprié, l’évolution est généralement favorable et les signes de l’intoxication disparaissent en 8 à 15 jours. Il faut donc vous rendre rapidement chez un vétérinaire car c’est une intoxication qui se soigne bien quand elle est traitée à temps.

Le café… un ennemi pour votre compagnon !

Si il peut avoir la vertu de vous tenir éveillé, le café peut être très toxique pour votre compagnon félin.
La toxicité du café est due à la présence de caféine qui a diverses actions sur de nombreux organes comme le cœur, le système nerveux et les reins. Les principaux symptômes sont des vomissements mais aussi des symptômes nerveux comme une hyperexcitation et même des convulsions. On peut aussi avoir des troubles du rythme cardiaque et même un œdème pulmonaire (de l’eau s’accumule dans les poumons). Devant la gravité des symptômes, il faut se rendre au plus vite chez un vétérinaire. Celui-ci mettra en place un traitement visant à accélérer l’élimination de café et à diminuer son absorption.

Café, sel, condiments mais pas seulement…

Certains médicaments, des liquides (comme les liquides des vases contenant des engrais particuliers), certaines plantes d’intérieur (les ficus, les azalées, les cyclamens, les jasmins, les chlorophytums et de nombreuses autres plantes) ou d’extérieur (laurier cerise, if, houx, etc.) peuvent être très toxiques pour les animaux et particulièrement pour nos amis les chats.
Soyez donc très vigilants et en cas de doutes, adoptez le comportement de sécurité…

En cas d’ingestion, ne pas essayer de faire vomir votre chat, vous pourriez aggraver les lésions (brûlures du tube digestif au moment de la régurgitation du toxique). Ne lui donnez pas de lait non plus car celui-ci augmente l’absorption du produit toxique. Pour chaque produit toxique il existe une procédure différente à suivre. Ne faites rien avant d’avoir parlé à votre vétérinaire. Dans tous les cas, téléphonez-lui tout de suite avec le flacon du produit à portée de main. Vigilance et prudence seront de mise pour lui assurer une vie longue et heureuse !

 


Les commentaires sont fermés.