Important

05 janvier 2016 Rédigé par Administrateur


Adopter un chat, c'est s'engager pour longtemps...

Un chat peut vivre jusqu'à 20 ans ; alors, soyez sûr de pouvoir lui fournir pendant tout ce temps les aliments, le logement et l'amour dont il aura besoin. Modifier ses conditions de vie, comme de le changer de maîtres ou de maison, peut lui causer beaucoup de stress.

  • Soyez prêt à assumer les obligations financières que comporte l'entretien d'un chat. Cela inclut une alimentation de qualité, une litière, des jouets et des soins médicaux de routine, les soins spéciaux en cas de maladie ou d'accident.
  • Comme tous les animaux de compagnie, les chats ont besoin d'amour et d'attention. Vous devez établir avec lui un lien affectif, essentiel à son adaptation. La plupart des chats voudront être près de vous quand vous êtes à la maison ; pensez à le caresser chaque fois que vous passez à côté de lui. Tous les jours, consacrez un peu de temps à jouer avec lui et à le stimuler physiquement et mentalement. Chaque chat a sa personnalité et exige une attention particulière. À mesure que vous vous connaîtrez mieux, vous saurez à quels moments il a besoin d'attention et à quels moments il veut rester seul.
  • Les chats n'ont pas besoin de sortir. Les chats d'intérieur vivent plus longtemps que les chats d'extérieur. Ces derniers courent plus de risques de contracter une maladie ou de se faire tuer par des voitures ou d'autres animaux. Les chats d'intérieur mènent une vie qui est bonne pour eux dans la mesure où vous leur fournissez la nourriture, l'eau, l'amour et l'environnement stimulant dont ils ont besoin. Assurez-vous qu'il a accès à plusieurs fenêtres ensoleillées.
  • Avant d'amener votre nouveau chat à la maison, procurez-vous tout ce dont il a besoin : des aliments de qualité, des écuelles pour l'eau et la nourriture (préférablement en verre ou en céramique), un bac à litière et de la litière, un grattoir et un panier pour l'amener chez le vétérinaire.
  • Passez votre maison ou votre appartement au peigne fin pour en éliminer tout ce qui pourrait nuire à votre nouveau chat : plantes toxiques, sacs de magasinage, sacs de plastique, ruban, corde, ficelle, fil et nettoyeurs chimiques.
  • Soyez prudent quand vous faites entrer un nouveau chat chez vous, surtout s'il s'y trouve un bébé. Le chat apprécie le confort, la sécurité et l'ambiance chaleureuse de son nouveau logement. Laissez-le en découvrir tous les coins et recoins. Cela lui permettra de s'y sentir en sécurité. Si vous avez des enfants, apprenez-leur à prendre et caresser le chat correctement. Ils devraient aussi se familiariser avec la gestuelle du chat ; ils sauront alors qu'il faut le laisser en paix s'il a les oreilles couchées vers l'arrière, si sa queue bat ou s'il grogne ou siffle.
  • Gratter est un comportement naturel du chat ; aussi devriez-vous lui procurer ce qu'il faut pour qu'il s'y adonne. Un grattoir doit mesurer au moins 75 cm de hauteur, de sorte que le chat puisse étirer complètement ses pattes antérieures. Il devrait être en bois mou ou recouvert de fibres de sisal (et non pas de tapis) et monté sur une base stable qui ne pourra pas basculer.
  • Faire sa toilette occupe une grande partie de la vie du chat. Mais vous devriez néanmoins le brosser au moins une fois par semaine avec une brosse aux soies souples pour garder à son poil le lustre qui fait sa beauté et empêcher la formation de boules de poils.
Conseils pour bien accueillir son chaton à la maison et prendre un bon départ.

Prendre un bon départ c'est accueillir votre chaton dans de bonnes conditions
Ramener un chaton à la maison est le début d’une longue et heureuse vie commune.

  • Mettez quotidiennement de la nourriture et de l’eau fraîche à disposition dans des récipients de préférence en céramique (difficile à renverser) et propres.
  • Après les gamelles d’eau et de nourriture, l’accessoire le plus important dans la vie de votre chat est le bac à litière. Celui-ci devra être aussi grand que possible.
  • Si vous voulez lui mettre un collier, achetez un collier muni d’un élastique ou d’un fermoir « sécurité » qui s’ouvre si le chaton reste accroché.
  • Choisissez un couchage pour votre chaton. Il en existe de toutes formes, tailles et matières, mais un carton fermé avec un couchage douillet et une ouverture sur l’un des côtés seront tout aussi adéquats qu’un panier avec un coussin. Gardez à l’esprit cependant que votre nouveau compagnon pourrait avoir des vues sur votre pull préféré !
  • Choisissez des jouets solides conçus pour les chatons, sans petites parties pouvant être avalées. Agitez-les en l’air à l’aide d’une ficelle reliée à un bâton et observez votre chaton effectuer toutes sortes d’acrobaties, puis rangez-les lorsque la séance de jeu est terminée. Après chaque séance, examinez toujours les jouets pour vérifier s’ils ne sont pas abîmés.
  • Les chats n’ont pas besoin d’être régulièrement baignés, mais le brossage ou le peignage de votre chat peut devenir une habitude plaisante pour vous deux et une occasion de vérifier son pelage, ses oreilles, ses yeux, ses coussinets à la recherche de parasites, de blessures, de signes anormaux !
  • Afin de prévenir les dommages aux tapis et meubles, disposez des griffoirs en sisal ou en carton. Placez-les près de chaque endroit où votre chaton affectionne pour dormir, les chats aiment se faire les griffes en se réveillant.

Votre chaton est par nature très curieux et explorera activement chaque recoin de son nouveau foyer. Faire face aux éventuels dangers fait partie de son « éducation », mais vous pouvez l’aider en lui évitant les pires erreurs ! Une maison est pleine de dangers pour un chat curieux.

Protégez-le des objets dangereux

  • Les objets fragiles doivent être rangés hors de sa portée.
  • Les portes du four, du réfrigérateur, du lave-vaisselle, du sèche-linge et de la machine à laver doivent toujours être maintenues fermées. Au moment de les mettre en marche vérifiez qu’il ne s’y est pas caché.
  • L’abattant des toilettes doit toujours être baissé. Votre chaton peut non seulement se noyer en tombant dans la cuvette, mais également s’empoisonner en buvant de l’eau qui peut contenir des détergents chimiques.
  • Si un détergent chimique a été versé dans la baignoire, l’évier ou le lavabo, ou sur le sol de la cuisine ou de la salle de bain, le chaton ne doit pas avoir accès à la pièce.
  • Toutes les portes et les fenêtres doivent être maintenues fermées. Même si votre chat aura plus tard le droit de sortir, il a besoin de temps pour s’adapter et pour apprendre à connaître sa maison avant d’être autorisé à sortir.
  • Eteignez toutes les flammes nues (bougies, gazinière..) lorsque le chaton rôde dans le coin, et mettez une grille de protection devant un feu.
  • Les aérosols ne doivent jamais être vaporisés à proximité des bols d’eau et de nourriture du chat.
  • Les sacs plastiques doivent être tenus hors de portée du chat.
  • Le bon sens vous dictera quels autres objets il faut éloigner du chat : rasoirs, aiguilles, objets tranchants, etc.
  • Les restes de nourriture comme les os de poulet peuvent être très dangereux et la ficelle que l’on trouve parfois autour des rôtis est également irrésistible et potentiellement mortelle pour les chats.
  • Mettez toutes les plantes vertes en lieu sûr, et débarrassez-vous de celles qui sont toxiques pour les chats.
  • Dissimulez sous les tapis tous les câbles électriques qui traînent, ou scotchez-les au sol ou le long du mur. Des protège câbles épais peuvent également être placés autour des câbles, pour empêcher votre chat de les mordiller.
  • Retirez ou raccourcissez les nappes, de nombreux chatons sont des experts pour débarrasser à leur façon les tables entièrement dressées !
  • Enfin pensez que votre chaton va grandir et qu’il pourra atteindre en sautant des endroits qui lui sont encore difficile d’accès. Pensez à retirer les objets fragiles ou dangereux avant qu’il ne réussisse à les atteindre.
La litière doit être placée dans un endroit facile d'accès mais relativement intime

Demander à votre chat d’utiliser un bac à litière, c’est lui demander d’aller contre ses instincts.
Voici donc quelques conseils pratiques et utiles pour éduquer votre chat à aller à la litière. La première des choses à retenir est que la réussite dépend essentiellement de vous ! Elle dépend à la fois de votre application à trouver ce qui va séduire votre chat, mais aussi de votre patience :

  • Lorsque vous accueillez un chaton, il a déjà appris à utiliser le bac à litière en imitant sa mère.
  • Un chaton qui renifle, gratte ou s’accroupit dans un coin doit être déposé dans le bac à litière.
  • Choisissez un bac à litière que votre chaton peut utiliser facilement. Si nécessaire, improvisez pendant les premières semaines à l’aide d’un récipient jetable peu profond.
  • Mettez un bac pour chaque chat que compte votre foyer, plus un bac supplémentaire. Placez chacun d’eux dans un coin calme, peu fréquenté et facile d’accès pour eux.
Choix du bac à litière et placement

Conseils pour choisir le bac à litière de votre chat et trouver l’endroit idéal où le mettre :

  • Maintenez le bac à litière à l’écart de la nourriture de votre chat, dans un endroit facile d’accès mais relativement intime. Evitez les sous-sols humides et sombres, les chambres éloignées, la proximité avec des machines à laver bruyantes, ou la circulation, etc.
  • Choisissez un bac à litière suffisamment profond pour empêcher les chats d’éparpiller de la litière lorsqu’ils grattent, et suffisamment grand pour qu’ils puissent y effectuer un tour complet.
  • Vous pouvez utiliser un bac ouvert, mais pour les chats qui préfèrent davantage d’intimité, choisissez un bac avec un couvercle qui évitera également que la litière ne se répande
Le nettoyage de la litière

Enfin, pour être certain que votre chat utilise régulièrement son bac à litière, vous devez le nettoyer fréquemment. Les chats se refusent à faire leurs besoins dans des endroits « sales ». La propreté de cet espace est donc capitale pour le bien-être de votre chat :

  • Retirez très fréquemment (au moins une fois par jour) les zones souillées avec une pelle, en laissant le reste de la litière propre et sèche.
  • Remplissez le bac à la profondeur recommandée par le fabricant et placez-le sur une surface facilement lavable. Si vous changez de type de litière, vérifiez à nouveau les recommandations de profondeur, celles-ci étant variables.
  • Une fois par semaine, videz complètement le bac et nettoyez-le avec de l’eau chaude et du détergent. Evitez les désinfectants, car certains sont toxiques pour les chats. Evitez aussi les produits contenant des odeurs persistantes que votre chat pourrait ne pas apprécier.
  • Si vous êtes enceinte, ne manipulez jamais de litière souillée, à cause des risques de toxoplasmose.
  • Ne laissez jamais votre chat chez vous sans un bac à litière. S’il retient son urine sur de longues périodes, des bactéries peuvent se développer dans sa vessie, entraînant une cystite.
Si votre chat devient « malpropre » et urine partout dans la maison ?

Si votre chat souille la maison, cela peut être dû à un problème physique, tel que le syndrome urologique félin (SUF) des voies urinaires inférieures, un problème douloureux et potentiellement fatal en cas de blocage du passage de l’urine.
Des arrêts fréquents dans le bac à litière, la présence de tâches, une urine sombre ou de couleur rougeâtre, des souillures dans la maison, des cris de détresse ou un toilettage excessif des parties génitales peuvent être des signes de SUF des voies urinaires inférieures.

Contactez rapidement votre vétérinaire si vous constatez ces signes ou si vous soupçonnez des problèmes de santé.

 


Les commentaires sont fermés.